Allan, Anders, Nanic OSTERLIND

Trois générations de peintres

Allan Osterlind (1855-1936), le portraitiste vagabond.

Anders Osterlind (1887-1960), le paysagiste passionné.

Nanic Osterlind (1909 -1943), l'aquarelliste lumineux.

Allan avait quitté sa Suède natale pour chercher la lumière française ; sa passion pour la peinture l'a entrainé de la Bretagne à l'Espagne en passant par la Creuse.

Son fils Anders, après avoir tenu le pinceau de Renoir, a planté son chevalet devant la Montagne Sainte Victoire, les arbres et les rivières de la Creuse, la mer et la côte bretonne.

Son petit-fils, Nanic, a trempé son pinceau dans la lumière pure.

Trois générations, trois tempéraments, trois passions, trois talents

 
  

Un fois le mode d'affichage sélectionné, confirmez votre choix avec le bouton "confirm" pour garder ce type d'affichage durant toute la visite du site. Bonne visite !